Bénéficie d'une facilité de paiement !

Permis à 1€/jour

En accord avec le programme d’État destiné à rendre le permis de conduire plus accessible, l’auto-école Meyer exécute le projet « Permis à 1€/jour ». Ce dernier fonctionne sur le principe de prêt contracté par le candidat et dont les intérêts sont remboursés par l’État. Le contractant bénéficie par conséquent d’un prêt à taux zéro mais doit s’engager à payer l’intégralité des fonds levés. La tranche d’âge concernée par cette mesure va de 15 à 25 ans. Les prêts s’élèvent à 600, 800, 1000 et 1200 euros. Ils sont remboursables par des mensualités d’une valeur maximale de 30 euros. Les jeunes ayant déjà tiré profit de ce financement et qui ont été recalés à l’examen pratique ont la possibilité de bénéficier d’un autre prêt de 300 euros pour repasser le permis.

En vous inscrivant à l’auto-école Meyer, vous pouvez bénéficier de ce programme. Nous sommes en effet en partenariat avec des établissements financiers ayant passé l’accord avec l’État. Il vous suffira de faire une demande de prêt individuelle, conjointe ou par vos parents, si vous êtes mineur. La présentation d’une garantie financière ou d’une caution est nécessaire avant que les fonds ne soient débloqués.

Envie de profiter du permis à 1€ par jour ? Inscris-toi !

Le permis à 1€/jour en détail

Présentation

Il s’agit d’un prêt pouvant être contracté par un prétendant au permis de conduire. Sa particularité réside dans le fait que le remboursement des intérêt générés par les fonds prêtés est pris en charge par l’Etat. Cette initiative a été rendue possible grâce à un partenariat entre les établissements financiers, l’Etat et les auto-écoles. L’objectif visé est d’apporter une aide financière aux jeunes qui souhaitent passer leur permis.

Une condition s’impose cependant : les prétendants au permis 1 €/jour doivent avoir un âge compris entre 15 et 25 ans. En clair, ce programme permet de disposer des fonds nécessaires pour assurer sans accroc, le bon déroulement de la formation jusqu’à l’obtention du permis.

Si vous souhaitez bénéficier de ce dispositif, vous pouvez vous inscrire à l’auto-école Meyer, qui est aussi en partenariat avec l’Etat et les établissements prêteurs. Avant la contraction d’un prêt, nous vous conseillons de vous assurer de votre capacité de remboursement, pour plus de sérénité.

En plus de faciliter l’accès au permis de conduire, le permis à 1 €/jour a aussi l’avantage de mettre en place des formations plus abouties. Nous tenons à vous rappeler qu’avec le partenariat qui lie l’Etat, les établissements prêteurs et les écoles de conduite, assurer des prestations de qualité est un engagement obligatoire. Nous nous inscrivons naturellement dans ce cadre d’excellence.

Pour quels permis ?

Plusieurs catégories sont compatibles avec le permis 1 €/jour. Vous avez entre autres :

  • le permis B pour les véhicules légers ;
  • le permis A1 pour les motocyclettes avec une cylindrée limitée à 125 cm3 et une puissance maximale de 11 kw, mais aussi les tricycles équipés d’un moteur dont la puissance n’excède pas 15 kw ;
  • le permis A2 pour les motocyclettes ayant une puissance maximale de 35 kw, ainsi que les tricycles avec une puissance non supérieure à 15 kw.

Pour quels montants ?

Le permis 1 €/jour est un programme réglementé et qui est soumis à certaines conditions. En effet, depuis le 1er juillet 2016, certaines dispositions ont été prises pour l’obtention du prêt. Ceux qui, pour leur inscription à une formation menant au permis, veulent profiter pour la première fois de ce programme, peuvent bénéficier d’un prêt d’un montant de 600, 800, 1000 ou 1200 €.

Le second cas de figure concerne ceux qui ont déjà eu recours à ce programme et qui voudraient se réinscrire à une formation, consécutivement à un échec à l’examen pratique du permis. A ce niveau, le montant maximal dont ils peuvent bénéficier est de 300 €.

Comment en bénéficier ?

L’une des conditions à respecter absolument pour être éligible à ce prêt concerne l’âge. Vous devez avoir entre 15 et 25 ans au moment de signer un contrat de formation avec notre auto-école. Il faut aussi bien entendu que la banque ou l’institution financière valide la demande de prêt formulée par le candidat.

Les candidats ayant atteint la majorité sont tenus d’engager des échanges directs avec l’organisme financier en vue de l’obtention du prêt. En fonction de l’état de ses finances et de sa capacité de remboursement, diverses alternatives se présentent au candidat.

Il peut présenter un justificatif de revenus dans l’intention de prouver qu’il est capable de payer les mensualités de remboursement du prêt qui s’élèvent à 30 € maximum. Les autres options qui s’offrent à lui consistent soit en l’apport d’une caution ou le recours à un co-emprunt. Cette dernière solution a l’avantage de disposer l’organisme financier favorablement par rapport à l’accès au prêt. Pour les candidats mineurs inscrits pour la conduite accompagnée, le crédit est pris par un parent au profit de l’apprenant.

Prise en charge publique du cautionnement du prêt

Que ce soit par un parent ou un tiers, la caution est indispensable pour obtenir un prêt. Il arrive toutefois que certains candidats ne puissent pas répondre à ces critères afin de bénéficier du financement pour le permis 1€/jour. Dans ce cas, ils peuvent compter sur une prise en charge publique du cautionnement.

Cette solution a été mise en place depuis le 13 janvier 2009 à l’initiative du Comité interministériel de la sécurité routière. Peuvent en bénéficier, les élèves souhaitant suivre une formation menant au permis et qui ne réunissent pas les conditions nécessaires à l’obtention du prêt. Ceux qui sont aussi engagés dans une procédure de recherche d’emploi impliquant la présence du permis de conduire sont aussi concernés.

Le document qui peut leur permettre d’accéder au financement est l’attestation d’éligibilité à la caution publique, qui doit être présentée à l’établissement prêteur.